notre  Engagement  est  global


Étant donné  l'étendue et la nature des difficultés à surmonter ainsi que la spécificité de notre public, il est évident qu’en face cela nécessite une démarche particulière et de toutes façons multi dimensionnelle.

Par là, nous entendons que ce sont les intervenants associatifs eux mêmes qui travaillent très concrètement sur ces sujets, ne se contentant pas d'adresser les personnes à des services spécialisés.

Cette implication 'tous azimuts', même avec bien entendu le travail des vrais spécialistes, permet de redonner aux bénéficiaires la confiance, la tranquillité d'esprit, voire l'amitié et un substitut de relations familiales  à des personnes en manquant cruellement, tout cela diminuant le stress déjà inévitable avec la maladie.

En effet, la relation et l'implication personnelle sont extrêmement importantes pour établir un climat de vraie confiance mutuelle permettant de pouvoir rapidement avancer dans la résolution de problèmes, voire de conflits, de façon apaisée et efficace.

Les personnes savent qu'elles peuvent faire confiance et sont donc disposées à bien suivre des prescriptions et ne pas tenter de tromper. Et de leur côté les intervenants savent qu'ils peuvent faire confiance à des bénéficiaires qui y ont tout intérêt et ne voulant pas casser ces relations privilégiées.

Cet  état d'esprit mutuel est un plus, même si c'est aussi, il est vrai, une charge supplémentaire pour les intervenants et nécessite une gestion plus subtile de la distanciation .


"C'est parce que nous n'avons pas organisé le monde sous l'inspiration d'un véritable humanisme que nous avons recours à l'humanitaire comme palliatif à cette grande défaillance."  (Pierre Rabhi)